Amateurs en herbe : Marier la bière et les mets, et les pilseners

beer and chicken meal

Amateurs en herbe : Marier la bière et les mets, et les pilseners

Lorsque vous entendez les mots « marier mets et boissons », vous pensez peut-être immédiatement au vin. Traditionnellement, nos amis de l’industrie vinicole ont été les vedettes de nombreuses excellentes combinaisons de saveurs. Saviez-vous que vous pouvez tout aussi bien marier bière et mets? En fait, la bière peut offrir une expérience culinaire encore plus complexe et variée en raison de la vaste gamme de saveurs que chaque style de bière peut produire. 

Les lignes directrices suivies pour le mariage du vin s’appliquent également à la bière. Les bières légères sont mieux adaptées aux mets légers, tandis que les bières plus foncées complémentent bien des mets plus copieux. Cela ne veut pas dire que ces règles ne peuvent pas être enfreintes. Le malt, dont le goût de caramel grillé peut varier entre doux et robuste, la vaste gamme de houblon aux notes herbacées ou amères d’agrumes et la levure avec des esters épicés ou fruités peuvent servir chacun à leur façon à créer des possibilités infinies. 

Lorsque vous choisissez une ou plusieurs bières pour accompagner un repas, il est important de tenir compte des 3 C. 

Complément - Il s’agit de la méthode la plus facile et la plus commode de marier une bière à un mets. Une bière fruitée accompagne aisément un dessert fruité ou une stout se marie à n’importe quel mets chocolaté. Vous devrez vous assurer de ne pas trop alourdir un repas en abusant de bonnes choses.  

Coupure - Vous voulez parfois une bière qui contrebalance une sensation ou le goût d’un mets particulier. Une bière maltée au goût de caramel sucré peut couper le piquant d’un mets épicé tandis que l’amertume d’une bière houblonnée est parfaite pour neutraliser la richesse d’un mets gras.
 
Contraste - Vous souvenez-vous combien les desserts avec des bretzels étaient populaires? Dans certains cas, vous voulez que les saveurs du mets et de la bière ressortent (dans ce cas, sucré et salé). Une bière houblonnée présentant beaucoup de caractéristiques de malt permettra au piquant d’un mets épicé de percer sans être désagréable.

Vous devriez également tenir compte de la partie du mets que vous voulez vraiment mettre en évidence. La protéine n’est pas toujours la vedette du repas. Dans le cas des desserts, est-ce que vous voulez que les gens remarquent le riche gâteau au fromage ou la sauce au caramel qui déborde le long des côtés? Les sauces et les garnitures peuvent constituer des éléments importants d’un mets. Vous ne voulez pas non plus nuire à une saveur secondaire avec un style de bière qui ne convient pas. 

Autres points à garder à l’esprit : 

•    La carbonatation peut également neutraliser la richesse et les corps gras. Les bulles de la bière sont excellentes pour nettoyer le palais et peuvent donner l’impression d’un goût léger à un mets copieux.
•    Les bières servies plus froides, comme les lagers et les pilseners, peuvent également rafraîchir le palais lorsqu’on mange un mets épicé.
•    L’alcool et le houblon peuvent accentuer le piquant d’un mets, le rendant ainsi plus épicé qu’il ne l’est. 

Il n’y a presque pas de bonne ou de mauvaise réponse lorsque l’on marie une bière à un aliment. Compte tenu de la myriade de profils de saveurs que chaque bière présente et des choix illimités de créations culinaires, le mieux que vous puissiez faire est d’expérimenter avec ce qui vous convient le mieux. Rappelez-vous que la meilleure bière est celle que vous dégustez. Comment pouvez-vous alors vous tromper?

Je vais ensuite donner plus de détails sur les mets et la bière et vous dire à quel point c’est bon avec du fromage!

Cheers! 

Heather 

Share a Comment

*